Avant de commencer :

Pour votre information et par souci de compréhension, sachez que la notation « (=totem) » signifie que la personne mentionnée n’avait pas encore son totem au moment où je parle d’elle (Hé oui, j’ai d’abord connu la plupart des responsables de la TDGL sans totem ; est-ce un signe que je suis vieux ?)
 
Salut !
Je m’appelle Guillaume Fontaine, et mon totem est Lynx Raisonnable. Je suis né le 6 août 2001 et j’habite à Morges depuis que je suis petit.

Mon parcours dans la Tribu Du Grand Lac
J’ai commencé le scoutisme à l’âge de 6 (presque 7) ans, sur les traces de ma grande sœur Hélène (=Nyala). Je garde assez peu de souvenirs de mes 4 ans passés aux louveteaux… mais je sais que j’ai toujours apprécié me rendre aux séances à côté du château, le samedi après-midi. Les tulipes gardent probablement un mauvais souvenir de mes pas sur leurs plates-bandes…
Après le passage éclaireur, je suis arrivé dans la patrouille des Marmottes, où j’ai successivement eu Jules (=Lycaon), puis Sebi (=Warrigal) comme CPs. On défonçait les autres à (presque) tous les jeux et on se tapait des bonnes barres. A 14 ans, je suis devenu à mon tour CP de cette noble patrouille, avec comme sCP mon camarade de toujours, l’irremplaçable Hervé (=Rhinocéros). Encore une fois, que de bons moments passés avec les Marmottes…
Mon temps au sein des Picos est passé en un éclair, d’une part parce que notre camp d’été a été celui de groupe en France voisine, et donc que nous avions peu à préparer pour cela ; et d’autre part parce que durant ma deuxième année de gymnase, j’ai quitté ma douce patrie la Suisse pour aller boire des bières et manger des bretzels chez nos amis germains. Mon temps chez les Picos a donc été écourté.
Durant mon année en Allemagne, j’ai pu faire partie d’un groupe scout de Kassel ; j’ai ainsi ouvert mon horizon à d’autres coutumes (hé oui, là-bas, on ne chante pas avant de manger, vous vous rendez compte ?). Si je devais nommer une chose qui m’a appris à parler allemand, ce serait sans aucun doute de passer du temps dans un groupe de jeunes prêts, comme moi, à remettre leurs idées en cause.
Après mon retour sur sol suisse, je suis passé responsable éclaireur adjoint, et c’est le poste que j’occupe encore actuellement avec plaisir. En parallèle de cela, je suis aussi le responsable Matériel de la TDGL.
Je possède un brevet de sauvetage SSS PoolPlus, et j’ai récemment suivi le cours de formation J+S A3.
Enfin, j’ai récemment pris part au 24ème Jamboree mondial, aux Etats-Unis, et celui-ci restera une expérience inoubliable, tant sur le plan « immensité » et « échanges », que sur le plan « désorganisation ».

Mon parcours scolaire et mes loisirs
J’ai suivi une scolarité des plus ordinaire. Je suis passé par Pré Maudry, la Gracieuse, le Petit Dézaley, Chanel puis Beausobre, où j’ai suivi le cours de latin. Mais arrivé au gymnase, j’ai décidé de changer de domaine, et j’ai pris l’option physique et application des maths. Après mon gymnase, et face à ce double intérêt, scientifique et littéraire, j’ai dû faire un choix… et je me suis donc inscrit en Traduction à l’Université de Genève !
Depuis tout petit, je suis un garçon assez curieux, d’où le large spectre de mes hobbies : j’ai fait de la grimpe, de la guitare, du tchoukball, du football, de la photo, et je fais encore aujourd’hui du modélisme ainsi que divers sports (fitness, course, etc.). Je joue volontiers aux jeux vidéo et je passe beaucoup de temps avec mes amis, qui comptent énormément pour moi.
Si vous vous étonnez de ne pas voir le scoutisme apparaître parmi mes loisirs, c’est qu’il est un loisir un peu à part : mi-amusement, mi-apprentissage de la vie, et ce sous tous ses aspects.

Mes perspectives d’avenir
Je suis actuellement étudiant en Traduction à Genève, ce qui implique que l’année prochaine, je vais devoir passer un à deux semestres à l’étranger. J’ai donc décidé de partir, en automne 2020, en Grande-Bretagne (probablement en Ecosse), puis au printemps 2021, en Russie (j’ai récemment commencé l’apprentissage du russe…). Si tout se passe comme prévu, je finirai ensuite mon Bachelor en traduction à Genève, puis…
La suite est encore assez incertaine : je pense faire une à deux années de service militaire, puis continuer mes études avec un Master en Interprétation. Mais ce sont encore des projets, qui ne demandent qu’à être bousculés !
 

Voilà, je pense qu’avec cette description, vous devriez pouvoir vous faire une idée de qui je suis !
Au plaisir de vous croiser lors de l’une ou l’autre de nos activités,

Lynx