Les activités sont toutes préparées et animées par des responsables bénévoles. L’une des spécificités du scoutisme est de favoriser une prise de responsabilité progressive chez les jeunes.

Voici les principaux niveaux de responsabilités:

Responsable de patrouille

Dès 14 ans, un(e) jeune peut devenir responsable d’une patrouille, c’est-à-dire d’un petit groupe de 6-8 jeunes, et ainsi animer un certain nombre d’activités ou certaines parties de camp (après-midi, soirée…).

Responsable d’unité adjoint

Dès 17 ans ou après une année de pionniers, un jeune peut devenir responsable adjoint dans une unité. Son rôle consiste à soutenir le responsable d’unité et mener à bien ce que ce dernier lui délègue.

Responsable d’unité

Un jeune ayant déjà une bonne expérience peut devenir à son tour responsable d’unité. Il est alors responsable de l’organisation et de l’animation des activités hebdomadaires, des week-ends et des camps. Il veille notamment à l’équilibre et à la qualité des activités. Il est également responsable de remplir les dossiers permettant de recevoir des subsides de Jeunesse et Sport et JV pour les camps remplissant certains critères. Le responsable d’unité est secondé d’au moins un ou deux adjoints, à qui il délègue un certain nombre de tâches.

Responsable de groupe

C’est la plus haute responsabilité d’un groupe scout. Le responsable de groupe est chargé de gérer l’équipe de responsables ainsi que le suivi des différentes unités, de préparer les activités de groupe, mais aussi de toute la gestion administrative (finances, membres, locaux), ainsi que de la communication interne et externe du groupe (parents, association cantonale / suisse, commune, union des sociétés locales, presse). Le responsable de groupe est secondé d’un à deux adjoints qui font partie intégrante du groupe. Certaines tâches comme la comptabilité ou la gestion de l’économat, sont confiés à d’anciens scouts ou parents de scouts.

Pour chacune de ces responsabilités, le responsable doit suivre des formations. Voici les principales:

COsmOS (pour responsable de patrouille), 8 jours durant lequel les participants de 14-15 ans apprennent à s’occuper d’un petit groupe de jeunes, faire une excursion avec bivouac, préparer et animer un week-end.

Cours A / J+S 1 de moniteur dans la branche Sport de camp/trekking (responsable adjoint). 7 jours durant lesquels sont abordés des points traitant de l’animation d’activités hebdomadaires et de leur planification à moyen terme, ainsi que de la préparation d’activités pour un camp.

Cours B / J+S 2 de chef de camp Jeunesse et Sport (responsable d’unité). 8 jours pour apprendre à concevoir un camp du début à la fin, collaborer avec des adjoints et comme toujours, un approfondissement sur l’animation d’activités.

En plus de ces formations principales, certains modules de perfectionnement sont proposés:

Module de sécurité J+S pour activités hivernales :
4 jours où sont abordés les notions indispensables à l’encadrement d’activités hivernales telles qu’excursions en raquettes à neige, bivouac, construction d’igloos, …

Module de sécurité J+S pour les activités en montagne :
4 jours où sont abordés les notions indispensables à l’encadrement d’activités au dessus de la limite des forêts, les excursions de plusieurs jours, bivouacs …

J-Voilà : cours sur la prévention primaire des dépendances par le jeu. De nombreuses activités J-Voilà sont animées durant les camps, ce qui nous permet d’ouvrir les jeunes à la réflexion sur les interactions de groupe, leurs limites, etc…

SSS : cours permettant d’obtenir le brevet 1 de la Société Suisse de Sauvetage, brevet de base indispensable pour toutes les activités aquatiques. Ce cours permet également d’obtenir le brevet de sauveteur de la Croix-Rouge.

Les formations J+S et JV permettent d’obtenir des subsides importants pour les camps. D’autre part un certain nombre de celles-ci sont indispensables pour pouvoir organiser un camp.

A la Tribu du Grand Lac les cours sont payés pour moitié par le groupe, grâce notamment au soutien financier de la commune de Morges. Nous espérons ainsi inciter les responsables à consacrer, toujours bénévolement, du temps à se former afin d’assurer un bon encadrement et des activités de qualité.